La crise du coronavirus

Nous vivons de terribles moments.  Peut-être pour la première fois, pour la plupart d’entres-nous, nous sommes confrontés à une privation de nos libertés. C’est dans de pareils moments, que nous mesurons la chance énorme que nous avons de vivre dans un pays démocratique tel que le nôtre.  Face à ce confinement, c’est peut-être le moment de revenir à l’essentiel.  Le moment de se retrouver en famille, à apprendre à vivre ensemble.  C’est le moment de réfléchir à ce qui est important pour nous dans nos vies, à faire le point sur nos besoins, nos projets.

Ces moments de confinement peuvent être difficiles pour tous.  J’ai une pensée toute particulière pour mes patients et patientes qui sont en épuisement professionnel et qui vont devoir, pour ceux et celles qui ont des enfants, assumer des activités nombreuses et variées avec eux.  Ce n’est pas facile lorsqu’on est fatigué(e)…  Je pense aussi à mes patients et patientes qui vivent seul(e) et pour qui ces moments de confinement vont certainement alourdir leur sentiment de solitude…

Je pense aussi à nos voisins (ceux qui sont gentils), nos proches, parents, grands-parents, amis, qui se sentent peut-être, eux aussi en difficulté  en ce moment.  Ne les oublions pas, montrons-leur que nous sommes là pour eux.

Je vous souhaite à tous de vivre ces moments de manière la plus sereine possible et j’espère que vous arriverez à trouver aussi du positif dans cette situation si particulière.

Si vous souhaitez un soutien thérapeutique dans ces moments difficiles,  n’hésitez pas à prendre contact avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *