Qui suis-je?

 

Je suis avant tout une femme mariée et mère de deux garçons.  Je suis également une belle-mère de deux garçons.  Lorsque j’ai rencontré mon mari, il était déjà père de deux enfants : l’un de trois ans, l’autre d’un an et demi.  Je suis donc à la « tête » d’une famille de quatre garçons.

 Au niveau professionnel, je suis psychologue de formation.  J’ai effectué mes études à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve en Belgique.  J’en suis sortie en 2000.

 

Après quelques années où j’ai exercé une fonction de déléguée médicale (pour des raisons essentiellement pécuniaires et oui il faut bien gagner sa vie….) , j’ai pu me réorienter dans le domaine de la justice où mes études de psychologie ont pu être davantage mises à profit.  Ma fonction principale était de rédiger des rapports d’expertises afin d’aider le Juge des affaires familiales à prendre la meilleure décision quant au type d’hébergement (principalement) par rapport aux enfants de parents séparés.

Durant ces nombreuse années je me suis formée en médiation familiale, en techniques d’entretiens avec les enfants, ainsi qu’en différentes approches thérapeutiques (thérapie brève,…) .  M’intéressant aussi depuis très jeune aux différentes techniques énergétiques, je suis devenue Maître Reiki Usui et me suis formée à l’EFT (technique de libération émotionnelle).  J’apprécie particulièrement utiliser ces méthodes en plus de la thérapie plus classique fondée sur la parole.  Travailler sur le corps permet de débloquer la parole qui reste parfois coincée et permet ainsi de redynamiser une thérapie qui commence à faire du sur place.

 

En octobre 2017, j’ai été mise en arrêt maladie pour un terrible burnout.  Les quelques mois où j’ai ainsi dû me mettre au repos m’ont fait prendre conscience de la nécessité de ne jamais s’oublier dans nos vies.  J’ai vécu un véritable tsunami émotionnel lors de ces mois de burnout et j’ai pris conscience que j’avais beaucoup d’autres envies professionnelles qu’il était temps de mettre sur pied (ce site en fait partie) !

Afin de pouvoir avoir une approche encore plus globale de la personne, je me suis de plus en plus questionnée sur l’impact que pouvait avoir notre environnement sur notre état physique et mental.  C’est ainsi que peu à peu, je me suis aussi tournée vers l’importance d’utiliser le moins de produits chimiques dans nos intérieurs et de rendre nos maisons plus faciles à gérer et à vivre.  J’ai ainsi suivie une formation en home organiser que j’ai littéralement adorée !  Depuis je désencombre ma maison, je me réorganise et je me rends compte à quel point cela fait du bien !  Il est possible de simplifier nos vies afin de les rendre plus faciles et de perdre moins de temps aux tâches domestiques.  Le home organiser est devenu pour moi un réel outil de développement personnel qui se marie très bien avec mes autres prises en charge thérapeutiques.

A côté de cela, j’ai beaucoup lu également en matière de burnout et il m’est possible maintenant d’aider à mon tour les personnes vivant de telles souffrances.